Comment se préparer pour le contrôle technique

S’il s’est écoulé deux ans depuis votre dernier contrôle technique, vous pouvez éviter les factures de réparations inattendues, et les soucis qui y sont liées, en prenant quelques minutes pour vérifier l’état des différentes parties de votre voiture avant qu’elle ne se fasse examiner par un professionnel.

Chaque année, les conducteurs gaspillent beaucoup d’argent à cause des contrôles techniques arrivés à échéance, qui sont souvent le résultat de problèmes qu’il est facile de corriger. C’est pour cette raison qu’il est important de vérifier votre véhicule avant que son certificat de contrôle technique n’expire.

Nous vous proposons ici un guide complet pour vous aider à préparer votre voiture pour le contrôle technique.

Quelles sont les raisons les plus courantes de l’échec du contrôle technique ?

Certaines des raisons courantes de l’échec lors du contrôle techniques peuvent être corrigées chez vous et il est donc bon de prendre quelques minutes pour jeter un œil à votre voiture avant de vous rendre au centre de contrôle. Voici une liste des principales causes de contre visite au contrôle technique:

  • Bande de roulement des pneus usée ou mauvaise pression des pneus.
  • Les phares ne fonctionnent pas – y compris les feux avant et arrière, les feux de freinage et l’éclairage de la plaque d’immatriculation.
  • Les plaquettes de frein usées ou les freins défaillants.
  • Des émissions élevées.
  • Un mauvais alignement des roues (au point que cela affecte la sécurité).
  • Carrosserie endommagée (lorsque cela affecte la sécurité).
  • L’état des rétroviseurs, des essuie-glaces et du pare-brise.
  • Pas de lave-glace

Comme vous pouvez le voir dans cette liste, il est possible de résoudre certains de ces problèmes dans votre garage, ce qui vous économisera l’argent dépensé si vous avez été recalé au contrôle technique.

Les bases

Même effectuer des vérifications élémentaires et des réparations rapides peuvent vous aider à réussir le contrôle technique. Assurez-vous de vérifier les points suivants avant la date du contrôle :

  • Le numéro d’identification de la voiture doit être lisible. Il se trouve souvent sur le tableau de bord (pour les modèles récents), mais peut être également sur la porte du conducteur, le pare-brise ou le moteur. Assurez-vous de savoir où il se trouve et que les caractères soient visibles.
  • Vérifiez que l’huile du moteur se situe entre le minimum et le maximum de la jauge. Si le niveau est faible, rajoutez de l’huile pour qu’il se rapproche du maximum.
  • Pensez toujours à remplir le réservoir de Lave- Glace. Votre véhicule pourrait échouer au test s’il n’en a pas car cela signifie que vous n’avez aucun moyen de nettoyer le pare-brise lorsque la visibilité est mauvaise.
  • Assurez-vous d’avoir de l’essence et que la batterie soit chargée.
  • Vérifiez le niveau du liquide de refroidissement pour vous assurer qu’il se situe entre le minimum et le maximum.

Vérifications intérieures

Une fois que vous avez passé ces points basiques en revue, il est temps de vérifier que tout votre équipement de sécurité fonctionne correctement dans l’habitacle. Les inspecteurs font très attention aux ceintures de sécurité et aux voyants d’avertissement et il faut donc vous assurer qu’ils soient entièrement opérationnels avant le test. Voici les choses que vous devez examiner à l’intérieur de votre voiture :

  • Pour des raisons de sécurité, toutes les portières doivent s’ouvrir depuis l’intérieur, ce qui veut dire que vous devez désactiver la sécurité enfant.
  • Les inspecteurs vérifieront la tension et les attaches des ceintures de sécurité de votre voiture alors pensez à y jeter un œil, même à celles qui sont rarement utilisées.
  • Le siège du conducteur doit être dans une position sécurisée et fixée avant le test et il ne doit pas bouger sur la glissière à moins de presser sur la poignée.
  • Les voyants d’avertissement du tableau de bord fonctionnent-ils ? Vous pouvez le vérifier en allumant le contact car tous les voyants doivent être allumés. Si vous n’êtes pas certain, prenez contact avec votre garagiste avant le test.
  • Si votre voiture affiche un voyant d’avertissement, pensez à résoudre le problème avant le contrôle technique.
  • Le reste des voyants lumineux du tableau de bord, qui montrent les clignotants, les phares et le frein à main doivent également fonctionner. Vous pourriez échouer le test si ces symboles n’apparaissent pas correctement.
  • Vérifiez que les essuie-glaces et le liquide de nettoyage du pare-brise fonctionnent bien.
  • Essayez le klaxon. Il s’agit d’un dispositif de sécurité et il doit être en état de marche.
  • Possédez-vous un triangle de signalisation et un ensemble complet d’ampoules de remplacement dans votre voiture ? Vous pourriez être recalé au CT si ce n’est pas le cas.

Vérifications extérieures

Maintenant que vous avez vérifié les performances de vos dispositifs de sécurité intérieurs, il est temps de se pencher sur différentes zones de l’extérieur de votre voiture :

  • Comment sont les pneus ? Pour passer le test, les pneus doivent être dans un état général correct et la profondeur des bandes de roulement doit être de 1,6 mm minimum. Ils doivent être également gonflés à la pression indiquée dans le manuel du véhicule.
  • Les portes, le capot et le coffre s’ouvrent-ils et se ferment-ils correctement ? Les examinateurs regarderont si leur verrou est bien sécurisé.
  • Les phares et les lumières s’allument-ils ? Vérifiez les feux avant dans toutes leurs positions, les voyants de freinage, les clignotants et remplacez les ampoules le cas échéant.
  • Le bouchon du réservoir est-il sécurisé et ferme-t-il bien ? Si le joint en caoutchouc est abimé, remplacez-le avant le test.
  • Les rétroviseurs sont-ils intacts et propres?

Nous vous souhaitons bonne chance pour le futur contrôle technique de votre voiture. N’oubliez pas que Holts offre une large gamme de produits d’entretien qui peuvent vous aider à corriger des problèmes courants chez vous. Consultez la page d’accueil pour en savoir plus.