Quelle est la nouvelle réglementation concernant les automobilistes français voyageant en Grande-Bretagne ?

Vous prévoyez de vous rendre au Royaume-Uni pour des vacances ou le travail ? Peut-être rendez-vous visite à des amis ou de la famille que vous n’avez pas vu depuis le début de l’épidémie de coronavirus ? La réglementation dans le transport aérien étant un peu compliquée à l’heure actuelle et les prix des billets d’avion étant plus élevés que la normale, s’y rendre par la route semble être la meilleure option dans les prochains mois.

Aller au Royaume-Uni a été impossible durant une longue période. Mais alors que les frontières du royaume commencent à rouvrir pour étrangers, certains d’entre vous envisagent un road trip de l’autre côté de la Manche.

Même s’il est ardu de se rappeler du monde avant le COVID-19, il semble judicieux de se remémorer qu’avant le début de la pandémie de début 2020, il y a eu le Brexit. Depuis le 31 janvier 2020, le Royaume-Uni n’est plus un membre de l’Union Européenne, ce qui entraine un certain nombre de changements pour les voyageurs du vieux continent souhaitant se rendre sur l’ile.

De fait, avant de réserver votre place sur un ferry, assurez-vous de consulter notre guide sur tout ce que vous devez savoir concernant les nouvelles réglementations routières post-Brexit et post-confinement.

Existe-t-il de nouvelles règles pour les automobilistes français depuis le Brexit ?

Avant la mise en place effective de la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne, beaucoup de spéculations ont été émises sur combien voyager de l’UE vers Angleterre serait différent. Ceci s’est avéré être un casse-tête pour le gouvernement britannique, qui a dû négocier de nouveaux arrangements concernant les déplacements vers et avec les états membres de l’UE avant qu’un accord de sortie puisse être conclu.

 Route tôt le matinBien heureusement, le Royaume-Uni et la France ont trouvé un accord assurant aux citoyens des deux parties de pouvoir se rendre relativement facilement d’un côté à l’autre de la Manche après la mise en place du Brexit. Ce qui signifie que la nouvelle réglementation post-Brexit pour les conducteurs français souhaitant se rendre en Grande-Bretagne est relativement simple : vous n’avez pas besoin d’un permis de conduire international ou d’une attestation quelconque.

Cela dit, il est utile de rappeler que si vous souhaitez vous rendre en Grande-Bretagne avec votre véhicule vous devez être en possession de votre justificatif d’assurance. Assurez-vous de ne pas l’oublier pour éviter des retards ou des perturbations inutiles.

Souvenez-vous que la réglementation pour les voitures étrangères entrant sur le territoire peut évoluer à tout moment, et assurez-vous donc que ces informations sont toujours valides avant votre voyage.

Quelle est la réglementation routière actuelle pour conduire en temps de pandémie au Royaume-Uni ?

Si vous prévoyez de vous rendre au Royaume-Uni dans les semaines qui viennent, vous devez connaitre la réglementation et les restrictions applicables dues au coronavirus.

Comme pour d’autres pays, les règles varient en fonction de votre statut vaccinal. Consultez ci-dessous les exigences pour chaque catégorie :

Voyageurs vaccinés

Les voyageurs vaccinés devront présenter une preuve de vaccination ainsi qu’une déclaration sur l’honneur attestant ne pas ressentir de symptômes de la maladie. Vous devrez produire le résultat négatif d’un test PCR avant d’entrer sur le territoire britannique ainsi qu’un test Covid, appelé « Jour 2 », durant votre séjour. Vous devrez aussi remplir avant votre départ un formulaire listant des lieux que vous visiterez et où vous résiderez durant votre voyage.

Voyageurs non-vaccinés

Pour la France, le Royaume-Uni est actuellement sur la liste orange, ce qui pourrait perturber votre retour en France. Si vous ne pouvez attester d’un schéma vaccinal complet, vous ne pouvez voyager qu’en justifiant de motifs impérieux et devrez remplir un formulaire incluant une attestation sur l’honneur et une attestation internationale de déplacement. Vous devrez aussi vous isoler durant sept jours à votre retour et faire un test PCR.

Lors de votre arrivée au Royaume-Uni, vous devrait présenter un test PCR négatif avant d’entrer sur le territoire, puis un test négatif « Jour 2 » et « Jour 8 » durant votre séjour. Vous devrez aussi remplir un formulaire attestant des lieux que vous visiterez et où vous résiderez durant votre voyage.

Selon la législation actuelle en vigueur, en plus des éléments susmentionnés, les voyageurs non-vaccinés sont tenus de respecter une période d’isolement de 10 jours à leur arrivée sur le sol britannique. Ces modalités peuvent évoluer, aussi vérifiez les modalités d’entrée sur le territoire avant votre voyage.

Avertissement – Les informations fournies par ce guide sont susceptibles de changer et vous devez consulter les mesures officielles en place avant de voyager, par le biais de sources gouvernementales.

 Le trafic autoroutier britanniqueConduire au Royaume-Uni : conseils et recommandations

Vous n’avez pas conduit sur les routes britanniques depuis un moment ou ce sera la première fois ? Voici quelques éléments essentiels à avoir en tête, nos recommandations pour conduire au Royaume-Uni :

  • La conduite se fait à gauche, ne l’oubliez pas !
  • Avant de vous engager dans un rond-point, laissez la priorité au véhicule venant de la droite.
  • Des autoroutes intelligentes ont récemment été introduites au Royaume-Uni, et vous n’en avez peut-être jamais emprunté auparavant. Elles diffèrent des autoroutes standard en ce sens qu’elles ont des limites de vitesse variables et pas d’accotements stabilisés. Conduisez prudemment sur les autoroutes intelligentes et respectez les règles indiquées sur les portiques.
  • Au Royaume-Uni, l’utilisation du téléphone au volant est strictement proscrite, avec des sanctions sévères pour ceux qui enfreignent les règles.
  • N’oubliez pas : au Royaume-Uni le système impérial est toujours en vigueur pour les distances et la vitesse. Donc, si vous venez avec votre voiture, vous aurez besoin de maitriser la conversion miles per hour, MPH/ kilomètre heure sur votre indicateur de vitesse. Voici un bref rappel pour vous aider :
  • La limite de vitesse nationale au Royaume-Uni est de 70 mph sur l’autoroute et de 60 mph sur les routes à une seule voie. Ce qui équivaut respectivementà 112 km/h et 97 km/h.
  • Au Royaume-Uni, les limites de vitesse sont appliquées dans des intervalles de 10 mph, généralement 20 mph, 30 mph, 40 mph et 50 mph. 30 mph est la vitesse standard dans les zones urbaines, bien qu’une limite de 20 mph soit de plus en plus courante.
  • Il y a plusieurs zones de faible émission carbone au Royaume-Uni, notamment à Londres, Birmingham et Edinburgh. Vous devrez vous munir d’une vignette pour conduire dans ces zones, sauf si votre voiture ne produit aucune émission de gaz à effet de serre.

Nous espérons que ce guide vous aidera à préparer votre prochain voyage en voiture au Royaume-Uni. Pour plus de conseils, consultez Holts blog. Si vous souhaitez consulter notre gamme de produits pour entretenir vous-même votre voiture, consultez notre site.

Comment prolonger la durée de vie de votre voiture à moindre coût

Tout ce que vous devez savoir sur les limiteurs de vitesse

Comment la composition des carburants s’est adaptée à l’évolution des politiques environnementales mondiales

Pourquoi les additifs pour carburant sont-ils importants ?